Calméjane

Exposition
Galerie
École toulonnaise

/ TOULON
Inna Khimich Art Gallery
45 Rue Lamalgue au Mourillon à Toulon

Calméjane

Du mardi 12 juin au dimanche 8 juillet 2018
Vernissage le 12 juin 2018 à 18 h.

Né le 23 juillet 1956, Yves Calméjane a étudié le dessin à Paris à l'école supérieur des Beaux-Arts et devant les œuvres des maîtres du musée du Louvre et du Musée d’Orsay.
"La beauté vivante de la nature ne peut pas être copiée: elle peut seulement être exprimée" disait le peintre Piet Mondrian. Je vous invite à venir visiter à la "Galerie Inna Khimich" la très belle exposition du peintre Yves Calméjane, dont le travail s'inscrit dans la lignée des peintres fauvistes provençaux, et en particulier dans la veine d'Auguste Chabaud et de celle de son ami Jean Arène. La peinture de Yves Calméjane est une peinture de poésie lumineuse d'où se dégage une vraie puissance émotionnelle rare. Sincère dans son travail, Yves Calméjane est un peintre véritable qui refuse toute concession facile aux effets de mode éphémères. Maîtrisant parfaitement une écriture très personnelle et unique, il sera une valeur sûre au fil des prochaines années, car il s'agit d'une peinture qui traverse le temps avec une vraie profondeur humaine. Lors de cette exposition à La Galerie Inna Khimich, Yves Calméjane présente des paysages et des marines de Provence, de Corse, d’Auvergne, de Bretagne, et de l’Ile d’Oléron.

 

Calméjane, liste des tableaux :


"Ciel lourd sur l'océan” – Réf. : 522
Huile sur toile Format
 F3 – 27 x 22 cm.
Ile d'Oléron, avrill 2016


"Plage de sable d'Oléron” – Réf. : 523
Huile sur toile
 F 327 x 22 cm.
St-Denis d'Oléron, Ile d'Oléron, Avrill 2016


• "Chemin de la sainte bleue" – Réf. 377
Huile sur toile – 20 F (73 x 60 cm.)
Massif de la Sainte-Victoire – Route Cézanne, mai 2012


• "Avant la nuit" – Réf. : 005
Huile sur toile 6F (41 x 33 cm.) Les Alpilles, automne 2007


• “Quand la terre et la mer” Réf. : 007
Huile sur toile 12F (50 x 61 cm.) Plage de l’Escalet à Ramatuelle, automne 2007


• "Promenade vers la Pointe de la Revellata"
– Réf 115
Huile sur toile 10F (46 x 55 cm) Calvi, mai 2009


• "Le sentier des douaniers"
– Ref. : 116
Huile sur toile 10F (46 x 55 cm.) Calvi, mai 2009


• "Rayons des champs
" – Ref. : 118
Huile sur toile 10F (46 x 55 cm.) Balagne, mai 2009


• "Jardins sauvages"
– Réf. : 140
Huile sur toile 10F (55 x 46) Calvi, mai 2009


• "Le chemin de sable" – Réf. : 160
Huile sur toile – 10F (46 x 55 cm.) Balagne, mai 2009


• "Triangle jaune et carré bleu
" – Réf. : 200
Huile sur toile 20F (73 x 60 cm.) Montemayan (83), Avril 2010


• "Fleurs de cerises sur le coteaux
" – Réf : 201
Huile sur toile –20F (73 x 60 cm.) Entrecasteaux, Avril 2010


“La légende de Saint-François”
Réf. : 214
Huile sur toile 40 F (100 x 81 cm.) Zilia, 29 juin 2010


• “Arbustes à la plage”
– Réf. : 251
Huile sur toile 6F (41 x 33 cm.) Calvi, janvier 2011


• “Une plage pour Guy” – Réf. : 255
Huile sur toile 6F (41 x 33 cm.) Lumio, janvier 2011


• “La jetée minérale”
– Réf. : 257
Huile sur toile 6F (41 x 33 cm. de h.) – Lumio, Corse, janvier 2011


• “Le clo pour Arnaud”
– Ref. 272
Huile sur toile 10F (55 x 46 cm.) Propriété de la Troufiguière, Eguilles juillet 2011


• “L'ampleur de la tâche” –
Ref. 280
Huile sur toile 20F ( 73 x 60 cm.) Site du massif de la Sainte-Victoire, juillet 2011


• “Coteaux d'oliviers” – Ref. 313
Huile sur toile 10F (55 x 46 cm.) Balagne septembre 2011


• “Au couchant” – Ref. 337
Huile sur toile 8F (46 x 38 cm.) Plage de l'Argentière, La Londe les Maures (83), janvier 2012


• “Terre d'huile et de vin”
– Réf. : 389
Huile sur toile F8 (46 x 38 cm.) Domaine de Valdition, Orgon (13) juillet 2012


• “Les terres calcaires”
– Réf. : 415
Huile sur toile – F10 – 55 x 46 Côtes du Rhône - 13 mai 2013


• “La chapelle Sainte-Sixte”
– Réf. : 416
Huile sur toile F10 (55 x 46cm.) Alpilles, Eygalières (13), mai 2013


• “Cerisier blanc”
– Réf. : 470
Huile sur toile F15 (65 x 54 cm.) Auvergne, avril 2014


• "Bout du monde à marée basse”
– Réf. : 524
Huile sur toile
F 10 (55 x 46 cm.) Chassiron, Ile d'Oléron, avrill 2016


• " La voie des herbages”
– Réf. : 542
Huile sur toile
 F 10 (55 x 46 cm.) Auvergne, novembre 2016


• "La grande plage”
– Réf. : 648
Huile sur toile
F10 (55 x 46 cm.) Ile d'Oléron, Saint-Trojan– Septembre 2017


"Vivre au milieu des champs”
Réf. : 590
Huile sur toile  F6 ( 41 x 33 cm.) Auvergne, Septembre 2017


• "Lointain au Puy de Dôme”
– Réf. : 663
Huile sur toile, format F15 (65 x 54 cm.) Auvergne, avril 2018


• "Plage aux pins”
– Réf. : 666
Huile sur toile
F10 (55 x 46 cm.) mai 2018


"Le théatre blanc” – Réf. : 549
Huile sur toile, Format
 20 F (73 x 60 cm.) Auvergne – janvier 2017



/ TOULON
Inna Khimich Art Gallery
45 Rue Lamalgue au Mourillon à Toulon

3 mars - 12 avril 2018

Vernissage le samedi 3 mars 2018

"Toulon et la côte Varoise"

Inna Khimich présente pour la première fois 14 peintres de sa galerie d'art qui ouvriradébut mars 2018 sur le thème de toulon et de sa rade.



Galerie Inna Khimich

La Galerie Inna Khimich, nouvelle à Toulon, se veut un lieu de rencontres entre artistes et public. Un endroit où il est bon de venir pour prendre le temps de s’imprégner de l’univers d’artistes venant d’origines culturelles différentes.
Installée Rue Lamalgue, dans le très beau quartier toulonnais du Mourillon qui a su garder son caractère de village, Inna Khimich, présente ses amis artistes venant de toute la France, d’Europe, d’Australie et de Chine.
Ces artistes ont tous une écriture très personnelle, tous reconnus, et participent depuis de nombreuses années aux salons internationaux en Europe, aux Etas Unis et en Asie, en étant souvent exposés dans les meilleures galeries françaises et étrangères.
Ils ont été réunis par Inna Khimich, galeriste passionnée, pour offrir au public toulonnais un choix artistique varié et de grande qualité.
La Galerie Inna Khimich est déjà présente dans les salons internationaux, en particulier en Asie.
Ce nouveau lieu d’art et de culture au Mourillon a pour désir de s’inscrire au fil des ans dans la riche tradition de l’art et des artistes à Toulon.

Contact Presse : Yann Rebecq au 06 15 57 48 86 – 04 94 98 10 07
http://galerie-inna-khimich.com


Yann Rebecq,
Né en 1955 à Douala (Cameroun)
La peinture de Yann Rebecq va à l’essentiel.
Coloriste, mélangeant les teintes en donnant une vraie force à ses toiles, la subtilité de l’assemblage des couleurs choisies, souvent à la limite de l’irréel, se fait en équilibre.
Ses sujets sont très variés, construits autour de paysages, de marines, des scènes quotidiennes de la vie familiale, d’intérieurs plus intimistes et poétiques.
Ils sont souvent habités de lumières, créatrices d’une vraie poésie et d’une grande puissance suggestive.
Son enfance et sa jeunesse en Nouvelle Calédonie et dans le Pacifique Sud ont probablement influencé son goût pour les couleurs et les lumières fortes.
En arrivant en France à Toulon dans le milieu des années 70, il devient l’élève de sa grand-mère maternelle, Jeanne Dagorn, pastelliste, puis élève et ami de Eugène Baboulène et de Henri Pertus. Il rencontre aussi Antoni Clavé.
Les années à Saint Rémy de Provence lui font découvrir Vincent van Gogh de plus près, loin du mythe et de la légende.
Quelques-unes de ses créations sont dans plusieurs collections publiques aux Etats Unis (Musée de Baltimore, Consulats de France d’Atlanta et de New York), en Suisse (Musée de Zurich), en Norvège (Musée Christiansen) et en Chine (20 musées nationaux) et aux Bahamas (Ambassade des Pays Bas), et ses collectionneurs sont sur les 5 continents.
Il expose toutes ces années dans plusieurs galeries d’art en France (Toulon, Mougins, St Rémy de Provence, Marseille, Uzès, Binic, Megève, Lyon, Paris), à Nouméa, à Atlanta aux USA, à Séoul en Corée et désormais à Pékin et à Shanghai, en Chine, où son succès participe au développement important de sa cotation internationale.

Principales dates :
1980 - première exposition avec les peintres de Toulon au musée de la ville.
1982 – Premier Prix du Concours International d’Art de Rennes.
1999 -2003 expositions personnelles à Atlanta, New York, Columbus, Nashville, Boston, Charlotte.
2001 – Invité d’honneur de l’année 2001 de la ville de Nashville.
2010 – découvert à Paris par des critiques d’art chinois, et il expose pour la première fois à Guangzhou (Canton)
2013 – exposition au Musée National de Xuzhou . La Chine lui achète 20 toiles pour ses musées.
2015 – exposition avec les artistes chinois membres de l’Académie Nationale du Sichuan au Musée de Emeishan (Sichuan / Chine) – membre d’honneur de l’Académie des Arts du Sichuan
2010-2018, il expose chaque année dans les salons internationaux à Beijing (Pékin), Shanghai, Guangzhou (Canton), Chengdu, Shenzhen, Hangzhou, Hong Kong, et Singapour


Pierre Jean LLado

Passé de l’abstraction à la figuration, il a réussi la gageure d’ouvrir sa propre voie, sans jamais perdre ce sens du coloris et de la narration qui le nourrit .Les couleurs, ce sont celles, bien souvent de ses origines catalanes, le « Sang et Or », jaune et pourpre éclatant, lâchés de façon très spontanée en larges touches .Eclat et harmonie, avec toujours une énigme, quelque chose de secret à découvrir. et donc la Narration . Paysages, agrestes ou urbains , somptueux bords de rivières ou d’étangs , ou grandes scènes citadines ouvertes à Hong Kong, New York, avec indéniablement quelque chose qui le relie aux peintres de la Réalité Poétique des années cinquante, André Planson ou Maurice Brianchon. Portraits ou « fêtes galantes « sont l’autre facette de cette œuvre belle et insolite. Personnages rêvés, scènes de parade costumée, femmes idéales ou caricaturées, LLado là encore pose son énigme, et c’est bien à son spectateur de répondre, bien qu’ici aussi la narration reste au cœur de l’œuvre. Chacun peut en effet imaginer sa propre histoire, sans que la peinture fasse totalement effet miroir .Le clin d’œil y côtoie sans cesse l’énigme et le peintre ne se dévoile que peu à peu, par touches vives et par son perpétuel questionnement interieur André Liatard conservateur du Musée Faure Aix les Bains
référencé :au Bénézit depuis 1 999 dans l' Annuaire Akoun depuis 1 993
Manifestations et expositions
2018 Galerie Inna Khimich à Toulon2017 Galerie Imag'in Lyon Croix Rousse2017 Galerie Inna Khimich à Shenzhen international Art Fair
2016 Musée Faure Aix les Bains2015 2016 salons de Pékin Shenzhen Canton Hong kong 2014 Chengdu Art Fair Chine
2013 Galerie Barthélémy de Don Sanary sur Mer 2010 Galerie Norty Paris 2010 Galerie Sanko et Work shop Gazientep Turquie
2010 2011 2012 Art Canton Chine 2007 à 2017 Galerie Vitalone à Moulins 2006 à 2009 Live Gallery Paris
2 003 Millénium Galerie à Londre 1 999 Galerie de L' Isle à Montréal 1987/ 88/ 89 Edition d'art chez IL GRIFFO à Milan
Collections publiques
Musée Faure Aix les Bains Fondation Yang Li à Chengdu Chine Ville de Prayssac Ville de Corum Turquie Ville de Carrières sur Seine
Artothèque de saint Maur des Fossés Conseil Général de Savoie Centre d’art Musée « l’Art en Marche » Lapalisse Ville de Lyon Ville de Tarare
Dans des livres ou revues
2016 Catalogue Art et Mémoire,Musée d’ Aix les Bains 2014 Le Livre des Peintres de la Savoie
2 008 Artistes Magazine Paris Le Livre des Artistes Contemporains Paris La Gazette des Arts, Paris
2 001 Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Lyon 2 000 Valeurs de l'art Paris

Lionel Chevalier / Bretagne / France
Lionel Chevalier est un peintre à la fois figuratif et abstrait
Influencé au départ par le célèbre peintre Nicolas de Staël, il a su créer sa propre écriture et son style à force de travail et de recherches personnelles dans la maîtrise des couleurs et de la lumière.
Exposant dans de nombreux salons internationaux en France et en Europe, il a très vite été repéré par des collectionneurs européens, nord-américains et asiatiques.
C’est un excellent coloriste, et son dessin est sûr.
Lionel Chevalier expose dans les bonnes galeries d’art.
Il est également présenté en Chine par la Galerie Inna Khimich lors de ses participations aux salons internationaux de Shanghai, Pékin, Shenzhen et Hong Kong.


Carole Melmoux

Atelier d’Agnès Gauthier-Chartrette aux ateliers Beaux-Arts de la ville de Paris.
Atelier de gravure de Nicola Sene et Silvano Gospari.
Atelier du peintre Philippe Lejeune  à Etampes.(1997-2007)
Atelier de la Grande Chaumière à Paris ( modèle vivant)
Master de Lettres Modernes à la Sorbonne (Paris IV)-
Elève au Conservatoire National Supérieur de Paris ( danse)
Ses tableaux ne sont pas des représentations du réel, ce sont plutôt des visions qui donnent à voir le réel et qui le transpose pour en donner une autre forme.
Elle écrit ...Le tableau s’écrit comme un journal intime, il s'élabore comme une méditation, il nous suit en compagnon, comme le miroir des entrelacs de notre ëtre et de notre lien avec la réalité.
C'est un chemin sans fin où si l'on se perd, on trouve à notre insu ce qui nous manquait pour le partager avec les autres.
Le peintre fait regarder le réel autrement pour que la banalité devienne une oeuvre d'art et que la beauté prenne d'autres formes que celles que nous propose le réel.
Lauréate du prix Renoir 2014
Prix Joël Dabin, Fondation Taylor 2016
Sociètaire de la Fondation Taylor


PADRAIG CRESTON / Bretagne / France

Padraig CRESTON, peintre figuratif et abstrait, à l’expression hyper sensible et toute en nuances, est aussi le fils du peintre René Yves Creston.
Fort de cette filiation artistique bretonne de renom, Il a développé une écriture et un style tout en puissance évocatrice qui lui sont propres.
En effet, il est né et il vit en Bretagne, région forte d’une culture très présente dont il a acquis toutes les richesses au plus profond de lui -même.
Il habite d’ailleurs dans le très joli petit village d’Etables-sur-Mer, sur la côte Nord de Bretagne, où règne une lumière intense sur des paysages de grande beauté restés sauvages face à l’océan.
Après des études d’histoire de l’art et de philosophie, il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.
Une carrière d’illustrateur dans la publicité le conduit progressivement, et avec beaucoup de succès, à la peinture.
Parmi ses influences, il faut noter celle d’Olivier DEBRE auteur du rideau de scène de l’opéra de Shanghai.
Passionné par la matière, dans une ligne créatrice à la recherche de la sublimation de la lumière tels plusieurs peintres en France, dont Zao Wou Ki, Padraig Creston développe une peinture riche des nuances subtiles autour des couleurs de la Bretagne, en donnant toute liberté à ses émotions les plus profondes.


Yann Letestu

Les peintures de Yann Letestu sont imprégnées d'une intense nostalgie.
Enfant, il effectue un voyage hors du commun avec sa famille: le périple est en effet, unique avec une traversée de l'Atlantique à la voile, de Marseille au Venezuela.
Cette expérience l'a fortement impressionné et profondément marqué si bien que ses oeuvres aujourd'hui, racontent de manière légèrement mélancolique la nostalgie du voyageur - déchiré entre les adieux et l'appel du voyage.
Rien ne pourrait mieux symboliser ce sentiment qu'un navire qui lève l'ancre. Ce moment fugace, que les proches restés à quai regrettent encore pendant longtemps, se reflète dans les délicates nuances gris-bleu colorant ses peintures.
Yann Letestu laisse libre cours aux rêves de voyages et aux fantaisies individuelles de chacun. En tant qu'observateur de ses motifs, on emprunte soi-même involontairement le chemin de contrées inconnues ou on s'assied, du moins mentalement, sur des valises toutes prêtes et on finit par prendre le large à ses côtés.
Les horizons aux contours flous introduisent toujours une incertitude incalculable dans la recherche de notre destination, l'un ou l'autre élément disparaissant mystérieusement dans la brume.
C'est précisément là que se situe l'intrigue de son merveilleux langage pictural: dans la contradiction entre départ et séjour, entre découverte et retour.


Andréas Vanpoucke
peintre FlamandNé à Dixmude ( Belgique) le cinq août 1959, le peintre a fait ses études à Gand de 1975 à 1982 à l'École Supérieure Saint-Luc.
Il a suivi des cours chez les graveurs Raf Coorevits et Herwig Driesschaert et les peintres Johan Spillaert et Jozel Seynaeve. Il a fait des recherches personnelles sur les gravures de Rembrandt, Degas et Ensor et sur la peinture figurative des XIXème siècles. En 1982, il a créé une série de dessins à la plume pour la ville de Termonde.
Il réalise ensuite des portraits de l'écrivain d'art Harold Van De Perre (lauréat de Moscou pour ses documentaires sur Van Eyck, Rubens et Breughel l'Ancien) et du peintre hyperréaliste Gaspard de Vuyst.
Depuis 1983, il est professeur d'Arts Plastiques à l'École Supérieure Saint-Luc d'Anvers.
Entre 1975 et 1999, il dessine une quinzaine de calendriers d'Arts à la demande d'organisations culturelles des villes de Blankenberghe, Coxyde, Handzame, Bruges et Saint-Rémy de Provence. En même temps, il expose en Belgique et ailleurs. Il décide de s'installer en Provence en 1997 et travaille à l'exposition "SAINT RÉMY AU QUOTIDIEN" qui a eu lieu en 1999.
Depuis, la Mairie de Saint-Rémy de Provence expose en permanence le triptique principal de cette série.
En 2001 il y a l’émision «  Vlaanderen vakantielend » de la télé Belge qui lui donne parole, pendant son expo à la Bibliothèque de St.Rémy,autour de Vincent van Gogh. Ils suivent Andreas dans l’asile de Saint-Paul de Mausole et après au Baux de Provence, pendant qu’il réalisait un grand tableau.YouTube nous montrent les images.
2007 est l’année de l’expo « Anvers vue de Dos » plus de cent tableaux, croquis et gravures montrent la ville d’Anvers sous un angle original. Entre autre ‘la Mosaïque d’Anvers’ un assemblage de cent petit tableaux qui donnent une vision sur la vie quotidienne de cette ville Flamande.
2010 c’est l’année du 150me anniversaire de l’Angelus de Millet et Andreas était un des invités à cet événement international
Il y avait aussi le premier festival ApArt à Saint Rémy qui lui donnait une grande surface pour sa réalisation « Un mur de tendresse » assemblage de 250 tableaux parlant de la vie des hommes.
En 2013 il montre ses tableaux et au « Kievit » à Anvers, et en 2014 ses gravures et ses dessins à la galerie ‘ Jacques Gorus ‘. En 2015 son ‘mur de Tendresse’ qui compte déjà plus de 400 cent tableaux, est
Exposé dans sa ville natale. En 2017 son exposition ‘ Saint-Rémy et le Midi’ qui se déroule dans la Chapelle Notre Dame de Pitié à Saint-Rémy de Provence, montre sa série ‘ Saint-Rémy au quotidien’


Joëlle ORHAN
7 rue Mérentié
13005 MARSEILLE
06 10 92 35 70 orhanjoelle@gmail.com
Née le 18 octobre 1952 à Marseille, d’origine Bretonne, fascinée par la mer et les structures métalliques, influencée par Nicolas de STAEL , GAUGUIN , PICASSO et HOPPER .
1964 élève des Beaux Arts de Marseille dés l’age de 12 ans diplômée d’Arts Appliqués.
Pratique le dessin et la peinture, dans de nombreux cabinets d’architecture et de décoration ainsi que la maquette en volume. ( Marseille et Paris )
1987 Ouvre une boutique d’encadrements et y exposera par la suite ses tableaux.
1995 Rencontre à sa première exposition à la Galerie de la Cathédrale à Marseille, son ami
Jean Paul CHAIX ,peintre de la musique . Le suit dans ses « Nuits Blanches de l’art » et ses nombreuses manifestations de l’art dans la rue avec son association CLAIBERN. (promotion
de l'art contemporain) dont elle est actuellement présidente.
1999 Rencontre et expose avec Yann REBECQ à l’Alliance française d’ Atlanta USA, Altman Building à New York USA, puis aux« Artistes de la chimère »à Saint Rémy de Provence.

Participe à plusieurs salons des peintres de la Marine au Palais Chaillot à Paris.
(2001, 2003, 2009)

2006 Expose à la Faculté de Droit de Toulon où elle y enseigne durant quatre ans le dessin
et la peinture à l’ UTL.
Participe aux travaux de Notre Dame de la Garde en restaurant 53 maquettes ex-voto ( bateaux et avions) suspendues dans la basilique.
2010 jeudi 18 février visite professionnelle du porte-avions CHARLES DE GAULLE à quai
à Toulon, encadrée par le lieutenant de vaisseau MIERMONT,chef de cabinet, et présentation
au commandant Jean Philippe ROLLAND.
Du 25 février au 27 février, en mer à bord du porte-avions CHARLES DE GAULLE assiste aux appontages et catapultages et y réalise croquis, aquarelles et photos.

2012 « 15 BEIJING ART EXPO » salon international de PEKIN , CHINE.
«  Canton International Art and Collection Fair » , ART CANTON , CHINE.
2013 Dans le cadre de « Marseille ville de la culture ». exposition « STRUCTURES » au Pavillon.

2015 Suite à son exposition « C' moi ! Chocolat » au 7 rue Mérentié 13005 MARSEILLE,
anime et exécute en public une fresque de 5 mètres avec du cacao, au salon « Artisans de Provence Hôtel du Département. »


Isabelle Del Piano
est née à Nice en 1955 et entre aux Arts Décoratifs à la Villa Arson .
C'est lors d'un premier voyage en Egypte qu'elle va découvrir la lumière, si pure, si franche, puis les couleurs : le sable blond qui sera la base du carton sur lequel elle travaille, les notes teintées des djellabas, des palmiers, puis ce temps immuable que l'on retrouve dans sa peinture où tout est calme, serein, épuré.
Exprimer par le pinceau l'essentiel. Aucun détail. L'espace doit rester immense. Le regard peut se perdre, jouer sur la forme ou la ligne. La vision reste inachevée. Chacun peut y trouver une part de rêve, une interprétation personnelle, devenir le peintre. A ces impressions glanées au vol, elle met peu de matière. En dehors de ses voyages, elle a une source inépuisable : tous les récits des écrivains voyageurs d'hier et d'aujourd'hui lui apportent chaque jour leur lot d'images, de souvenirs . L'inspiration est sans cesse sollicitée, la couleur toujours présente, le bonheur de peindre aussi.
Ses préférences portent sur les pays du Maghreb, l'Afrique, l'Inde, l'Afghanistan et dernièrement la Chine avec le marché de Kachgar. Elle aime traiter du rapport de l'homme et de l'animal, ce qui lui permet de peindre beaucoup de chevaux, thème qui lui est cher.
Elle expose depuis de nombreuses années à Paris et sur la Côte d'Azur (durant 10 ans au Mas d'Artigny à St Paul de Vence, à la Réserve à Beaulieu, et au Palais Maeterlinck à Nice) où elle présente aussi une série de toiles sur le midi de la France. Elle vit et travaille actuellement à Montreuil.


Jean-Marc Peyer, artiste peintre
Vit en Provence et peint sa terre d'accueil, inlassablement .
Il travaille à l'huile des oeuvres paysagères aux grand à plats colorés et aux
formes très épurées.
Il nous livre une vision très personnel du midi où les cieux sont sombres,
les cyprès, pins parasols et oliviers se découpent en masses sombres sur des
champs or où rouges, sur des roches blanches au dessus des calanques bleues.
Le peintre aime la juxtaposition de couleurs fortes : vert bouteille, orange, rouge,
violet, turquoise ou bleu profond.
L'association des couleurs et des formes parfois soulignées de larges traits
noirs  apporte à la Provence de Jean-Marc Peyer une atmosphère de paix et de
chaleur qui parfois confine à l'abstraction.
Les formes sont récurrentes dans sont oeuvre.Elles renforcent ce sentiment
d'entrer dans l'intimité de l'artiste simplement en regardant une toile.
Du graphiste illustrateur qu'il fut jusqu'en 1993, avant de s'installer à Saint-Rémy-
de-Provence pour peindre, Jean-Marc Peyer garde une rigueur de la
composition qui célèbre la lumière du midi.


Véra STARODUBTSEVA RAYBAUT Vera Starobudtseva, d’origine russe, est diplômée de la célèbre Ecole Supérieure d’Art et de Design de Moscou, fondée par le comte Stroganov en 1825.
Elle a complété sa formation par un master français en sociologie, des études et des stages dans des ateliers en France (ateliers de Gilles TRAQUINI à L'Ecole Supérieure de Beaux Arts de Marseille et de Michel André L'Ecole Supérieure d'Arts de Toulon) et des stages des maîtres d'aquarelle Joseph ZBUCVIC, Nicholas SIMMONS, Herman PEKEL, Marc FOLLY et de calligraphie Brody Neuenschwander.
Après avoir fait une carrière d’infographiste à la télévision russe, elle s'installe en France où elle se consacre à la peinture. Elle cherche à traduire le sujet qu'elle voit avec son regard intérieur. Son langage visuel provient de sa formation classique et de ses recherches de la lumière, de l'atmosphère et du rythme graphique.
Récompensées par des nombreux prix ses œuvres se trouvent dans des collections privées en France, à Monaco, au Luxembourg, au Canada, en Russie.
EXPOSITION
2008-2009 Arts Ephémères « Bleu et autres bleus » la Maison Blanche, Marseille, 9°.
2009 l’exposition « Marines & Ports méditerranéens », galerie « Phocéa » Marseille
2010 Maison du Patrimoine Six-fours-les-plages. Diplôme « Côté Art »
2010 et 2011 Vente aux enchères au profit de la croix rouge
2010 17-24 mai :« Salle des Gardes », Castellet
2010« Fête du livre », Meoune
2010« Patio »Sanary-sur-mer
2010 2-ème Salon International d'Art Hyeres
2015 Biennale International d'aquarelle en Slovénie, Catalogue
2016 Galerie Ravaisou Bandol
2017 Galerie Marie Poscia, Hyères
2017 Fabriano in Watercolour, Italie, catalogue
PRIX
2010 prix de l’Editeur « Côté d’Art »
2011 1-er Prix Concours des Cimaises (catégorie: Acrylique)
2014 Compétition Hahnemuhle "Music Calendar"
FORMATION
1988-1996 Ecole Supérieure d'Arts et de Design Stroganov de Moscou
Filière : Design communicatif et industriel. Diplôme de designer niveau Bac +6
2004-2006 diplôme de Master 1* en sociologie du Collège Universitaire Français de Moscou CUF (http://moscuf.org/fr/qui-sommes-nous ).
2008-2009 Atelier public de ESBAM de Marseille.
2007 16-17 juin Stage de calligraphie animé par Brody Neuenschwander (http://www.bnart.be/home.html) à Graphos (http://thot-arqa.org/graphos/accueil.html) à Marseille.
2009-2010 Ateliers Public de l'Ecole de Beaux Arts de Toulon (modèle vivant/peinture)
2012-2013-2014 Stage d'aquarelle de Joseph Zbucvic



Jacques Pellegrin est un peintre français, né le 17 juin 1944 à Aix-en-Provence.
Peintre de portraits, de paysages et de natures mortes, Jacques Pellegrin commence à peindre dès l'âge de huit ans. A onze ans, il obtient le premier prix de la ville d'Aix-en-Provence.
Son style s'apparente d'abord au courant classique réaliste puis il découvre l'Impressionnisme, son influence durera jusqu'en 1970.
Après des études de traducteur-interprête à Munich, il obtient une licence d'allemand à Aix-en-Provence. L'enseignement est vite abandonné au profit d'une vie d'artiste libre et pleine d'aléas. Il se consacre totalement à la peinture à partir de 1980 et étudie l'Expressionnisme allemand.
Le peintre est influencé par le Fauvisme et l'Expressionnisme français avec Vincent van Gogh puis André Derain, Albert Marquet, Kees van Dongen, Henri Matisse, mais également par l'école provençale et marseillaise : Auguste Chabaud, Louis-Mathieu Verdilhan, Pierre Ambrogiani.
Sa ligne directrice majeure et fondamentale : peindre et dépeindre son époque, son temps. Il use fréquemment de couleurs vives, chaleureuses et souligne ses figures d'un trait noir et épais. Chaque toile raconte une histoire, une anecdote, un souvenir. En même temps, solidement ancré dans son époque, lorsque Jacques Pellegrin évoque le passé, il n'y met pas de nostalgie mais simplement de l'affection.
Il est désormais reconnu et mentionné au Bénézit1 1999 et 2006.

MARC RAMBEAU

Né en France en 1945,Marc fit ses etudes d’art à Nice. Il résida a Toulon six mois en 1963.
A partir de 1968 commence une vie de voyages,en Nouvelle Caledonie et à Tahiti, en Nouvelle Zélande,et en 1989 il devint citoyen Australien. Il résida en Chine six mois en 1995 et 1996.
Il en rapporta le papier de riz qu’il utilise depuis dans ses peintures, et il y rencontra sa femme Lihong.
L’Est rencontre l’Ouest dans ses compositions, ses collages et ses répetitions d’image dans les thèmes que Marc developpa au cours des annees suivantes, presque toujours célébrant le voyage, que ce soit le Bush Australien, les Iles du Pacifique, l’Asie et l’Europe.
Marc Rambeau expose régulierement à Paris, à Singapour et HongKong, à Noumea et à Tahiti et en Australie.
EXPOSITIONS les plus récentes:
2016: CANBERRA Beaver Galleries
TAHITI Galerie Winkler
2015: CANBERRA Beaver Galleries
TAHITI Galerie Winkler
2014: CANBERRA Beaver Galleries
TAHITI Galerie Winkler
GUANGZHOU Guangzhou International Art Fair
CHENGDU Chengdu International Art Fair
2012: SINGAPOUR Galerie Societe Generale
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
TAHITI Galerie Winkler
2011: TAHITI Galerie Winkler
PARIS Galerie des Editions du Pacifique
2010: CANBERRA Beaver Galleries
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
TAHITI Galerie Winkler
PARIS Galerie des Editions du Pacifique
2009: TAHITI Galerie Winkler
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
SYDNEY Maunsell Wickes at Barry Stern Galleries
2008: AUCKLAND The Lane Gallery
TAHITI Galerie Winkler
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
2007: TAHITI Galerie Winkler
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
CANBERRA Beaver Galleries
SYDNEY Maunsell Wickes at Barry Stern Galleries
MELBOURNE Without Pier Gallery
2006: TAHITI Galerie Winkler
AUCKLAND The Lane Gallery
NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
CANBERRA Beaver Galleries
2005: NOUMEA Galerie le Chevalet d’Art
SYDNEY Alliance Francaise de Sydney
PERTH Challen & Rafferty Gallery
2004: CANBERRA Beaver Galleries
AUCKLAND The Lane Gallery


Serge Castillo, sculpteur


Histoire de peintres à Toulon


Le Toulon des peintres dans les années 30
La collection Bassano

Bruno Bassano, collectionneur et marchand d'art arrive à Toulon en 1927. Simon Segal (École de Paris), peintre figuratif juif russe venu en France en 1925 (naturalisé en 1949) s'installe à Toulon en 1926 où il rencontreras son mécène, Bruno Bassano (donation et musée Simon Segal à Aups dans le haut-Var). Entre 1933 et 1936, Bruno Bassano annimeras son cercle de culture rue Chalucet à Toulon "Le Trident" : sallon de thé, théâtre de poche, conférences, poésie, musique, littérature et peinture. Bruno Bassano accueilleras de nombreuses personnalités dont le peintre et poète José Mange, il expose Picasso, Miro, Juan Gris, Utrillo, Othon Friesz, Derain, Savin, André Marchand... Après la deuxième guerre mondiale Bruno Bassano reprends son activité à Toulon jusqu'en 1952 avant d'installer sa galerie à Paris 9 rue Grégoire de Tours.

• José Mange (né à Toulon 1866-1935)
• Simon Segal (1898-1965)
• Marius Echevin
• Maurice Savin : né à Toulon en 1899
• Abraham Mintchine (1898-1931)
• André Marchand (1931-)
• Léon Sabatier (1891-1965)
• Claire Bertrand (1890-1969) reçoit chez elle "Les Minimes" peintres, écrivains et musiciens)
• Willy Eisenschitz (1889-1974)

L'école toulonnaise des années 50

Galerie la Palette à Toulon (Simonne Gadhlile, galeriste en 1960),
le "Groupe 50" (crée en 1950, salon annuel),
La Jeune Peinture Méditerranéenne (Menton)

• Eugène Baboulène (1905-1994) : professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Toulon en 1936
• Henri Pertus (1908-1988) : sérigraphie, gouache, fresque, céramique - professeur à l'École des beaux-arts de Toulon - Flis du peintre Ferdinand PERTUS (1883-1948) - sitation : « J'ai toujours tripoté la couleur mais la grande leçon de mon père aura été le respect de la nature » - fondera le mouvement des Peintres imagiers de Provence avec André Filippi.
• Mentor (1919-2003) Solliès-Toucas
• Pierre Anfosso (1928-2004) : élève d'Eugène Baboulène et d'Henri Pertus
• Albert Vidal (1961)
• Roger Chaput (1905-1995) guitariste, compositeur, peintre
• Xavier Etienne (1929)
• Jacques Bartoli (1920-1995)
• Daniel Noël : abstraction
• Georges Palmieri (1922)
• Pierre Deval (1897-1993), La Valette du Var
• Laurent Mattio (1892-1965)
• Gilbert Louage (1930-1975) : Groupe 50
• Jacques Burois : Groupe 50
• Henri Olive-Tamari (1898-1980)
• Robert Mendoze (1930-2014) créa le Groupe 50 avec ses amis Jacques Burois, Gilbert Louage et Daniel Anfosso - citation : « on peut très bien, à notre époque encore, peindre des arbres, des fleurs, tout ce qui vit autour de nous et qui est bougrement intéressant »
• Vonick Laubreton, né en 1937, études aux Beaux-arts de Toulon, salons du groupe 50
• Jacques Bartoli (1920-1995) : École des Beaux-Arts de Toulon, à fréquenté l'atelier de Baboulène.
• Jacques Barbacane (1922)
• André Filippi (1902-1962), peintre imagier, graveur et santonnier
• Gérard Volaire, peintre imagier et santonnier

Contemporains :

• Colette Chauvin, dessin-aquarelle peinture, Ecole des Beaux-Arts de Toulon,
élève de Baboulène.

• Marie-Marguerite Petetin, née à Toulon, peinture, gravure
• Michel Dufesne, né à Toulon en 1940
• Etienne Blanc (1934-1980)
• Albert Vidal (1961)
• Alex Géraudie, Mourillon, Toulon
• Yann Rebecq (né en 1955, élève et ami d'Eugène Baboulène et d'Henri Pertus)

L'école toulonnaise et provençale :

• Louis-Mathieu Verdilhan (1875-1928) Marseille, avec René Seyssaud et Auguste Chabaud
Pierre Jacques Volaire (1729-1799) éléve du peintre Joseph Vernet
Paulin Bertrand (1852-1940) peintre, sculpteur et graveur
Henri Marius Camille Bouvet (1859-1945)
Vincent Cordouan (1810-1893) chef de file de l'Ecole Toulonnaise du XIXème siècle
Octave Gallian (1855-1918)
Laurent Mattio (1892-1965) : Solliès-Pont
François Nardi (1861-1936)

 



Inna Khimich Art Gallery
45 Rue Lamalgue au Mourillon à Toulon



 

 


Site de Calméjane Yves : Biographie / Aclualité


Le site

Toute reproduction, représentation ou diffusion du contenu de ce site, en tout ou partie, sur quelque support que ce soit ou par tout procédé, est interdite.Le non respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.